Skip to content

Accueil > Informations pratiques > Mesures pour les enfants et adultes présentant des symptômes

Mesures pour les enfants et adultes présentant des symptômes

vendredi 28 août 2020

Les enfants ou le personnel présentant des symptômes doivent rester à domicile et contacter leur médecin traitant

Un enfant doit rester à domicile et ne peut pas venir à la garderie ou aux cours s’il est malade ou présente :

  • Au moins un des symptômes majeurs suivants d’apparition aiguë, sans autre cause évidente : fièvre, toux, difficultés respiratoires, douleur thoracique, perte de goût et/ d’odorat sans cause apparente OU
  • Au moins deux des symptômes mineurs suivants, sans autre cause évidente : douleurs musculaires, fatigue, rhinite (encombrement ou écoulement nasal), maux de gorge, maux de tête, perte d’appétit, diarrhée aqueuse OU
  • Une aggravation de symptômes respiratoires chroniques (asthme, toux chronique...), sans autre cause évidente.

En cas d’apparition de symptôme(s) à l’accueil chez un élève pendant la présence à l’école

  • L’élève doit être isolé des autres dans l’espace dédié ;
  • Ses parents doivent être contactés immédiatement pour venir le récupérer ;
  • Les parents devront contacter le médecin traitant qui jugera s’il y a lieu de réaliser un test et si l’enfant peut fréquenter l’école ou non ;
  • Si un test est réalisé, l’enfant doit rester isolé au moins jusqu’à ce que le résultat soit connu afin d’éviter toute nouvelle propagation du virus. En cas de forte suspicion de COVID-19, les cohabitants (frères et sœurs fréquentant l’école) doivent déjà s’isoler préventivement en attendant le résultat du test.
  • L’enfant pourra retourner à l’accueil en fonction de l’évaluation faite par son médecin traitant.
  • Un certificat médical est fourni dans le cadre des procédures habituelles.

Lorsqu’un enfant répond à la définition d’un cas possible de COVID-19

L’ENFANT FRÉQUENTANT L’ÉCOLE MATERNELLE :
Le médecin traitant évalue la nécessité ou non d’effectuer un test :

  • S’il n’y a pas de test effectué, l’enfant peut revenir à l’accueil sur base de l’évolution de son état de santé, déterminé par son médecin. Il n’y a pas de quarantaine.
  • Si un test est effectué et qu’il est négatif, il peut revenir à l’accueil sur base de l’évolution de son état de santé, déterminé par son médecin.
  • Si un test est effectué et qu’il est positif, il est isolé à la maison et peut revenir à l’accueil 7 jours après l’apparition des symptômes s’il n’a pas de fièvre les 3 derniers jours et qu’il y a amélioration significative des symptômes.

L’ENFANT FRÉQUENTANT L’ÉCOLE PRIMAIRE :
Un test est effectué (en attendant le résultat du test, l’enfant reste à la maison) :

  • Si le test est négatif, il peut revenir à l’accueil sur base de l’évolution de son état de santé, déterminé par son médecin. Il n’y a pas de quarantaine.
  • Si le test est positif, il est isolé à la maison et peut revenir à l’accueil 7 jours après l’apparition des symptômes s’il n’a pas de fièvre les 3 derniers jours et qu’il y a amélioration significative des symptômes.

CONSÉQUENCES POUR LA COLLECTIVITÉ POUR LES ENFANTS FRÉQUENTANT L’ÉCOLE MATERNELLE ET EN PRIMAIRE

  • Si un enfant du groupe est un cas de COVID-19 confirmé, tous les enfants du groupe ainsi que l’encadrant sont considérés comme des contacts à bas risque.
  • Il n’y a pas de test ni de quarantaine pour les autres enfants et l’encadrant du groupe mais une information doit être transmise aux parents.
  • Il faut surveiller l’apparition éventuelle de symptômes durant 14 jours chez les enfants et adultes avec lesquels il a été en contact.
  • Le groupe poursuit normalement ses activités.

Mesures pour les enfants cohabitants d’un cas COVID-19

Les enfants étant contact d’un cas positif dans le ménage (parents ou autres cohabitants) sont considérés comme des contacts à haut risque.

L’ENFANT FRÉQUENTANT L’ÉCOLE MATERNELLE

  • L’enfant n’est pas testé.
  • Il est mis en quarantaine et ne peut revenir à l’accueil que 14 jours après le contact à haut risque avec le membre de la famille infecté OU 14 jours après que le membre de la famille infecté ait été autorisé à mettre fin à l’isolement à domicile.
  • Si l’enfant devient symptomatique en cours de quarantaine, il est considéré comme un cas confirmé.

L’ENFANT FRÉQUENTANT L’ÉCOLE PRIMAIRE

  • L’enfant est testé.
  • Si le test est négatif, il est mis en quarantaine et ne peut revenir à l’accueil que 14 jours après le contact à haut risque avec le membre de la famille infecté OU 14 jours après que le membre de la famille infecté ait été autorisé à mettre fin à l’isolement à domicile. Un deuxième test est possible, permettant peut-être une quarantaine plus courte. Ceci est du ressort du médecin traitant.
  • Si le test est positif, il est isolé à la maison et peut revenir à l’école 7 jours après l’apparition des symptômes s’il n’a pas de fièvre les 3 derniers jours et qu’il y a amélioration significative des symptômes.

CONSÉQUENCES POUR LA COLLECTIVITÉ POUR LES ENFANTS FRÉQUENTANT L’ÉCOLE MATERNELLE ET PRIMAIRE

  • Il n’y a aucune mesure à prendre.
  • Le groupe poursuit normalement son activité.

Mesures pour les encadrants présentant des symptômes

  • Si un encadrant présente des symptômes et répond à la définition de cas possible COVID-19, il doit être écarté et testé.
  • Si le test est positif, c’est un cas confirmé.

CONSÉQUENCES POUR LA COLLECTIVITÉ POUR LES ENFANTS FRÉQUENTANT L’ÉCOLE MATERNELLE

  • Le groupe est considéré comme contact haut risque (contact étroit)
  • L’activité du groupe doit être arrêtée pendant 14 jours.

CONSÉQUENCES POUR LA COLLECTIVITÉ POUR LES ENFANTS FRÉQUENTANT L’ÉCOLE PRIMAIRE

  • Si la distance physique (plus d’1,5m) a bien été respectée par l’encadrant, les élèves sont contacts à bas risque.
  • Il n’y a pas de test ni de quarantaine mais une information doit être transmise aux parents.
  • Il faut surveiller l’apparition éventuelle de symptômes durant 14 jours chez les enfants et adultes avec lesquels il a été en contact.
  • Le groupe poursuit normalement ses activités.

A partir de 2 cas COVID-19 positifs confirmés endéans 14 jours au sein d’un même groupe, on considère qu’il s’agit d’un cluster :

  • Tout le groupe doit être testé, sauf les enfants fréquentant la maternelle.
JPEG - 143.2 ko

Documents joints